Dans ce dossier consacré au Jeu de l’Entraîneur, nous vous expliquons comment améliorer vos choix pour les contests à 11 joueurs et tenter de remporter une partie des 5000€ mis en jeu à chaque contest. Retrouvez ici notre présentation du Jeu de l’Entraîneur.

À la différence des paris sportifs, le Jeu de l’Entraîneur ne se dispute pas contre un opérateur de jeux mais contre d’autres joueurs. Des sélectionneurs alignant la même équipe se partageant les gains, l’équipe de Janusport vous propose chaque semaine non pas une composition complète mais une sélection de cinq à six joueurs pour maximiser vos chances de victoire.

Ces joueurs sont séparés en trois catégories :

  • Les indispensables constituent le noyau de votre équipe, leur non-sélection nous apparaît comme une erreur.
  • Les bonnes affaires sont une sélection de joueurs à prix modéré. Nous ne vous conseillons pas de tous les aligner mais de piocher dans cette liste pour réaliser l’équipe la plus compétitive possible.
  • Le pari de la semaine est un joueur dont la sélection peut ne pas apparaître évidente au premier coup d’oeil mais qui peut rapporter très gros.

Janusport met également à votre disposition une liste actualisée des joueurs absents.

Les nouveautés

Dans cette nouvelle édition du JDE Ligue 1, une revalorisation de l’évaluation des joueurs défensifs a été opérée par rapport au format EURO. On remarque notamment l’apparition des statistiques de ballons gagnés et perdus, censée bénéficier aux défenseurs centraux et aux milieux récupérateurs, et la comptabilisation des centres, favorable aux latéraux. Notez néanmoins que la définition des centres a évolué depuis le début de la saison, il faut désormais que celui-ci soit récupéré par un coéquipier pour être comptabilisé ce qui limite considérablement son impact comptable.

Dans une équipe tournée vers l’attaque, nous préconisons logiquement le recrutement de latéraux susceptibles de marquer de nombreux points offensifs (centres, tirs et surtout passes décisives). Si la rencontre s’annonce plus équilibrée et que vous sélectionnez des défenseurs en priorité pour les points équipes (notamment apportés par un Clean Sheet), il est plus intéressant de sélectionner des défenseurs centraux qui disposent d’un bien meilleur ratio ballons gagnés/perdus. Il peut également être intéressant de sélectionner des joueurs défensifs, à faible coup, d’une même équipe en tablant sur un clean sheet pour investir la majorité du budget sur les joueurs offensifs, largement plus onéreux.

Par ailleurs, en raison de la rentabilité des actions offensives des défenseurs, choisissez ceux qui montent sur les coups de pied arrêtés plutôt que ceux qui couvrent sur ces mêmes phases de jeu.

Quelle stratégie adopter ?

Il n’existe pas de règle générale dans ce domaine mais les victoires des formations avec moins de quatre milieux de terrain sont rares. Pour jouer la gagne d’un contest, il est impératif de prendre en compte le rendement joueur plutôt que se concentrer exclusivement sur le rendement d’une équipe sauf si celle-ci est largement favorite. Sélectionner de nombreux joueurs appartenant aux mêmes équipes peut néanmoins s’avérer payant en cas de surprise. Néanmoins, si l’on retrouve de nombreux sélectionneurs in the money puisant leurs onze joueurs dans seulement trois équipes, les gagnants des contests prennent souvent davantage de risques en s’intéressant au rendement joueur.

Conseil : Trouvez l’équilibre entre rendement équipe, en défense, et rendement joueur, en attaque.

Budget

Il n’est pas nécessaire de dépenser tout votre budget, une équipe n’est pas ratée s’il reste 30 millions de budget. Ceci étant dit, vous vous trouverez rarement dans cette situation si les cadors du championnat jouent à domicile. La meilleure solution est alors d’économiser sur le poste de gardien, la différence de prix entre entre les portiers des clubs les plus huppés et ceux des plus modestes ne se justifient pas vu l’écart des points marqués qui oscillent souvent entre 18 et 25 lorsque leur équipe remporte la victoire.

Conseil : N’ayez pas peur des gardiens des petites équipes !

Le dépassement de fonction

Lors de la réalisation de la compo, soyez attentifs à ce que l’on appelle « le dépassement de fonction » des joueurs sélectionnés.

Un latéral gauche replacé au poste d’ailier pour un match bénéficiera toujours du barème des défenseurs mais sera davantage susceptible de marquer des points offensifs (tirs, passes décisives, buts). Inversement, certains joueurs offensifs sont classés comme attaquants alors qu’ils évoluent le plus souvent au poste d’ailier ou de meneur. Ainsi, un joueur tel que Lucas, répertorié comme Attaquant, sera souvent moins rentable que Di Maria, répertorié Milieu. Inversement pour les joueurs défensifs, des milieux récupérateurs replacés en défense centrale (Sertic de Bordeaux par exemple) peuvent vous rapporter beaucoup grâce à un barème ballons gagnés/perdus particulièrement rémunérateur.

Conseil : Préférez les ailiers classés milieux de terrain à ceux classés attaquants.

Ne pas confondre vitesse et précipitation !

La composition d’une équipe se prépare à l’avance et s’il faut parfois réaliser des ajustements de dernière minute lorsque sortent les premières compositions du vendredi soir, les idées de dernière minute sont souvent bien moins rentables qu’il n’y parait sur le moment, notamment parce qu’elles sont souvent partagées par de nombreux sélectionneurs.

Si la composition du premier match est susceptible de réserver des surprises, essayez de penser en amont aux possible solutions de remplacement et de ne pas agir dans la précipitation. Si vous sélectionnez un joueur ce n’est pas simplement parce que c’est l’attaquant d’une équipe en particulier mais parce que ses stats et son profil avaient retenu votre attention. Soyez donc ouverts d’esprit  et n’hésitez pas à modifier vos plans en allant chercher des joueurs qui disputent d’autres matchs plutôt que d’opérer un changement identique à celui d’Emery ou de Jardim.

Conseil : Lisez les conseils de Janusport chaque semaine et faites-vous confiance !