Sept mois de compétitions auront « suffi » pour connaître les 16 survivants ayant gagné le droit de prolonger leur activité en ce printemps 2017. Pas le temps de souffler pour autant puisque les choses sérieuses débuteront dans la nuit de mercredi à jeudi. Alors préparez le café, mettez les Molson au frais et laissez moi vous faire aimer le hockey. Présentation !

Conférence ouest

Si les champions en titre viennent de l’Est, les équipes de l’Ouest dominent la LNH sur les 10 dernières années en ayant remporté le précieux trophée à 7 reprises. Réputées plus grandes, plus lourdes et plus robustes, elles semblent être les mieux armées pour pratiquer le traditionnel hockey physique des playoffs.

Chicago Blackhawks  VS  Nashville Predators

Deux équipes que l’on pensait retrouver plus tard en séries, les Preds étant même pronostiqués champions par le jeu NHL 17. Et pourtant, pendant que les Hawks faisaient le boulot en dominant l’Ouest du pays, Nashville aura pris du retard à l’allumage pour finalement se qualifier in extremis avec le dernier ticket disponible.

La Dynamique :  Avec 3 succès à leurs 10 derniers matchs, on ne peut pas dire que Chicago s’avance en rouleau compresseur, néanmoins avec 3 Coupes Stanley en poche depuis 2010 on ne peut douter de leur capacité à répondre présent dans les semaines à venir. Peu ménagés par les blessures cette saison, les Hawks ont malgré tout parfaitement géré leur affaire et se présenteront presque au grand complet pour le match 1. A l’inverse, l’énergie dépensée par les Preds dans la lutte à la qualif devrait leur coûter cher alors que le niveau d’intensité s’apprête à monter d’un cran. La récente blessure de leur capitaine Mike Fisher suscite également quelques craintes au sein d’un vestiaire relativement jeune et à un moment de la saison où l’expérience peut faire une grosse différence dans le sort d’une série.

Le Facteur X : Les gardiens. Comme souvent en séries c’est devant le filet que risque de se jouer la victoire. Du côté des Hawks, Corey Crawford est un habitué des phases finales et devrait y briller une fois de plus. C’est un peu moins constant du côté des Preds où Pekka Rinne, souvent parmi les meilleurs à son poste en saison régulière, y connaît beaucoup moins de succès.

Le Prono : Les Blackhawks devraient avoir raison du manque de régularité des Preds, Chicago remporte la série 4-1.

Minnesota Wild VS Saint-Louis Blues

En début d’exercice, on aurait davantage imaginer un ordre inversé pour cet affrontement. Le Wild a surpris tout le monde en dominant les 3/4 de la saison alors que les Blues ont dû attendre de limoger leur entraineur pour enfin prendre place dans le wagon des qualifiés.

La Dynamique : Elles sont inversées, le Wild ayant dominé les 3/4 de la saison régulière avant de connaître un gros coup de mou début mars alors que le licenciement de coach Hitchcock en février a donné un sérieux coup de boost à des Blues jusqu’alors moribonds.

Le Facteur X : Dans cette série il se situe derrière le banc du Wild. En effet le coach Bruce Boudreau a la réputation d’être un des meilleurs entraineurs de la Ligue… en saison régulière. Avant  le Wild, il a fait briller les Caps de Washington et les Ducks d’Anaheim. En revanche il semble perdre tout contrôle dans les matchs décisifs et a souvent été victime d’éliminations prématurées alors même que ses équipes faisaient partie des favorites pour le titre. Son mois de mars compliqué et ses récents coups de sang à l’endroit de son gardien de but semblent indiquer que la tendance pourrait bien perdurer.

Le Prono : A l’instar des Preds, j’ai bien peur que la folle dépense d’énergie pour accrocher les playoffs ne finisse par plomber les Blues dans un duel qui pourrait bien s’en aller au septième match. Gare toutefois à la malédiction Boudreau du côté du Wild! Minnesota remporte la série 4-3.

Anaheim Ducks VS Calgary Flames

Si la présence des Ducks était attendue, celle des Flames s’est longuement fait désirer. Calgary a joué aux montagnes Russes durant toute la saison alors qu’Anaheim décroche le titre de la Division Pacifique pour une cinquième année consécutive.

La Dynamique : Elle est clairement en faveur d’Anaheim sur la fin de saison, et même au niveau des confrontations directes puisque lors des 5 matchs opposant les deux équipes cette année les Ducks sont sortis vainqueurs à 4 reprises.

Le Facteur X : L’expérience. Les Ducks sont des habitués des séries ces dernières saisons alors qu’il s’agira de la seconde participation de Calgary au cours des 7 dernières années. Nul doute que le manque d’expérience des Flames risque de leur compliquer grandement la tâche.

Le Prono : Probablement le duel le moins indécis de l’Ouest, Anaheim remporte la série 4-1.

Edmonton Oilers VS San Jose Sharks

Le duel le plus excitant de l’Ouest. Deux équipes que tout oppose avec d’un côté les Oilers de la jeune superstar Connor McDavid et de l’autre les papys flingueurs Californiens. Une équipe qui retrouve les playoffs pour la première fois depuis 2006 (les Oilers) face à des habitués des lieux (9 participations au cours des 10 dernières saisons pour les Sharks).

La Dynamique : Les Oilers sont en feu! Ils ont effectué une fin de saison tonitruante avec seulement 3 défaites à leurs 15 derniers matchs. L’équipe est au complet et seule l’inexpérience semble pouvoir se mettre en travers du chemin du nouveau patron de la Ligue, Connor McDavid. Pour les Sharks c’est un peu plus compliqué depuis mars. Les finalistes de la saison dernière semblent avoir eu du mal à digérer le calendrier surchargé de cette année et le gaz pourrait manquer au moment de faire face aux rapides Oilers.

Le Facteur X : Connor McDavid. Le meilleur pointeur de la saison régulière vient de rentrer dans l’histoire en devenant le plus jeune joueur depuis un certain Sydney Crosby à remporter ce titre. Pour sa deuxième saison seulement dans la grande Ligue il a conduit son équipe aux Playoffs pour la première fois en plus de 10ans et s’il parvient à garder le même rythme, alors les Oilers pourraient  bien faire un bon bout de chemin en ce printemps 2017.

Le Prono : L’expérience des Sharks ne suffira pas pour compenser le manque évident de fraicheur physique. Les Oilers remporte la série 4-2.

Conférence est

L’an dernier, les Pingouins de Pittsburgh ont permis à l’Est de remettre la main sur la Coupe Stanley après 4 années de domination des équipes de l’Ouest. La nouvelle politique de la LNH en ce qui concerne les mises en échec et la protection des joueurs semble redonner un avantage au jeu fluide et rapide prôné par les équipes de cette partie du pays.

Montreal Canadiens VS New-York Rangers

Un classique pour débuter avec ce duel entre deux des «Original Six». Un affrontement qui sent la poudre avec en toile de fond un compte à régler depuis les playoffs 2014. Probablement l’une des séries les plus excitantes à suivre de cette première ronde.

La Dynamique : Après un début de saison historique, le Canadien a semblé partir à la dérive cet hiver au point de licencier son coach en février. Une décision salutaire qui a redonné vie à une équipe qui a fini sa saison à la première place de la Division Atlantique. Ce fût plus compliqué à gérer pour les Rangers, avec notamment pas mal de blessures. A noter également que les Montréalais ont remporté les 3 duels opposant les deux équipes cette saison (dont 2 à New-York).

Le Facteur X : Chris Kreider. Cet attaquant aux capacités limitées a réussi à se faire un nom dans la Ligue en dégommant les gardiens adverses. Durant les Séries 2014 Carey Price a été l’une de ses victimes, réduisant ainsi à néant les espoirs de titre du Tricolore. Cette année encore il a déjà connu 4 accrochages avec différents gardiens de la Ligue, sans être inquiété par les arbitres. En conséquence, le Canadien a recruté une armée de gros bras avant la date limite des transactions… histoire de mieux le surveiller quand il s’approchera du filet de Price.

Le Prono : Montréal a pris le dessus sur les Rangers en saison régulière, et même si les playoffs sont un nouveau départ je les vois poursuivre sur leur lancée et aller loin, à condition bien sûr que Price soit en santé. Montréal remporte la série 4-2.

Ottawa Senators VS Boston Bruins

Un des duels les plus indécis des séries entre deux équipes ayant comme point fort la défense et ayant terminé la saison au coude à coude.

La Dynamique : Ces deux équipes ont connu un parcours relativement similaire au niveau du classement, avec chacune leurs moments de doutes cette saison. Les Sens n’ont pas été épargnés par les blessures alors que les Bruins ont dû faire face à un changement d’entraineur à mi-parcours. Les joueurs d’Ottawa ont pour le moment remporté les 4 duels les ayant opposé à Boston cette saison, à chaque fois au terme de matchs âprement disputés.

Le Facteur X : Erik Karlsson. Le capitaine des Senators figure une fois de plus parmi les meilleurs défenseurs de la Ligue. Sa présence et son apport offensif en font un élément clef de la réussite d’Ottawa. Or sa fin de saison tronquée par une blessure pourrait venir compromettre les plans des Senators durant cette première ronde des Séries.

Le Prono : Dans un duel où les défensives auront la part belle, les solides individualités offensives des Bruins pourraient bien leur permettre de prendre leur revanche sur la série de victoire des Sens en saison régulière. Boston remporte la série 4-3.

Washington Capitals VS Toronto Maple Leafs

Le duel le plus déséquilibré sur le papier, avec d’un côté les vainqueurs de la saison régulière et de l’autre la dernière équipe repêchée dans l’Est. Le spectacle devrait malgré tout être au rendez-vous entre ces deux armadas offensives.

La Dynamique : Washington a été la première équipe à valider son ticket cette saison, et Toronto la dernière. Et si les Caps étaient attendus à cette position, les Leafs ont véritablement fait sensation dans le sillage du probable Rookie de l’année Auston Matthews. L’insouciance des jeunes Leafs les aura conduit à une fin de saison canon pour venir coiffer sur le fil les Islanders de New-York et le Lightning de Tampa Bay. Malheureusement la perte de leur gardien n°1 devrait les stopper net dans leur élan, la rigueur défensive n’étant à la base pas leur point fort.

Le Facteur X : La malédiction des Caps. Régulièrement parmi les meilleures équipes de la Ligue durant la saison régulière, les Capitals ont la fâcheuse habitude de se prendre les pieds dans le tapis une fois les playoffs venues. Ainsi, et en dépit de leur statut régulier de favori, ils n’ont jamais dépassé le deuxième tour des séries au cours des 15 dernières années…

Le Prono : Avec un gardien en forme, les Leafs avaient tout de la grosse surprise du premier tour. Andersen étant probablement out, Ovechkin est sa bande devraient pouvoir venir à bout de l’insouciance des jeunes pousses Ontariennes. Washington remporte la série 4-1

Pittsburgh Penguins VS Colombus Blue Jackets

On termine par la série opposant le champion en titre (Pittsburgh) à l’une des grosses surpises de la saison (Columbus), peu de monde s’attendant en octobre dernier à retrouver les Blue Jackets au grand bal du printemps.

La Dynamique : La fin de saison a été longue pour Columbus. Un peu à l’image du Wild dans l’Ouest, l’équipe a dominé l’Est les 3/4 de l’année avant de s’effondrer durant le mois de mars. Pour les Pingouins, la saison aura surtout été marqué par une avalanche de blessure et une défensive totalement décimée au moment d’aborder les playoffs (avec notamment la perte de Letang). Pittsburgh a malgré tout fait face de bien belle manière et pourra ainsi débuter cette série avec l’avantage de la glace.

Le Facteur X : Evgueni Malkin. Chez les Pingouins il y a le capitaine Sydney Crosby, probablement le meilleur joueur du circuit depuis une décennie. Mais il ne faut pas non plus négliger l’incroyable apport de Malkin qui soulage grandement son capitaine en prenant à son compte une grosse partie de la production offensive de son équipe. Sa récente blessure et sa présence incertaine en début de ronde risque d’affaiblir cruellement une équipe déjà définitivement amputée de son troisième leader en la personne de Kris Letang.

Le Prono : L’expérience plaide pour Pittsburgh alors que Columbus accède aux playoffs pour la troisième fois seulement de son histoire. Malgré les absences, l’orgueil du champion devrait sauver les Pens face à une équipe qui semble être uniquement portée par son gardien Bobrovski depuis quelques temps. Pittsburgh remporte la série 4-2.

Ces tendances vous ont plû ? Retrouvez les conseils de notre tipster NHL à chaque journée des playoffs sur Janusport !