A trois journées de la fin de la saison régulière, le Top 14 est plus serré que jamais et la lutte pour les 6 places qualificatives pour les playoffs est féroce. Nous nous intéressons aujourd’hui à un match capital pour l’issue de la saison des deux équipes concernées. Focus sur le déplacement de Bègles-Bordeaux à Brive samedi après-midi.

CA Brive / UBB

L’analyse

Avant de nous intéresser au jeu et aux joueurs, prenons le temps d’examiner les enjeux de ce match.

Classement de la saison régulière, wikipedia.fr

Un temps décrochés de la course aux playoffs, les Brivistes sont désormais plus que jamais dans le coup après leur victoire historique dans le derby face à Clermont (victoire 26-21). Les Brivistes ont un avantage non négligeable sur leurs adversaires directs (Pau, Bordeaux et dans une moindre mesure Castres et Racing qui disposent d’un match en retard) puisqu’ils disputeront deux de leurs trois derniers matchs à domicile et la réception de Castres, vendredi 5 mai, s’annonce déjà comme une petite finale. La donne est plus compliquée pour les Bordelais qui affronteront Toulon et le Racing lors de leurs derniers matchs. Un temps deuxièmes du championnat, les Bordelais risquent finalement de voir filer leurs ambitions européennes. Alors qu’on pouvait un temps être sceptique quant au coaching de Nicolas Godignon qui alignait les meilleures équipes possibles face à La Rochelle ou au MHR alors que le club avait un coup à jouer en Challenge Cup, il semble que les Coujoux aient eu raison d’être têtus. La qualification pour la phase finale est désormais tout à fait jouable mais la victoire ce week-end est obligatoire.

En ce qui concerne le jeu et les joueurs, l’équipe de Brive n’a pas changé d’ADN cette saison et s’appuie toujours sur un pack conquérant. Absents le week-end dernier, Koyamaibole et Snyman pourraient faire leur retour dans le XV de départ et apporter un surplus de puissance au 5 de devant (le Fidjien ayant été utilisé au poste de deuxième-ligne ces derniers temps). Gaëtan Germain, l’arrière buteur longue distance du club, devrait également faire son retour. Les Bordelais ne sont pas manchots non plus devant avec une troisième ligne XXL généralement composée de Chalmers, Goujon et Tauleigne (incertain). L’alignement bordelais a été excellent contre la Rochelle malgré la défaite (16-5) mais la responsabilité est partagée avec Maurouard, le talon jaune et noir, qui a livré une bien piètre performance. Les hommes de Jacques Brunel chercheront surtout à déplacer le bloc briviste mais, si leur performance à Marcel-Deflandre a été tout à fait honorable, la ligne arrière a semblé bien peu dangereuse et presque incapable de franchir le rideau défensif à l’exception de Jean-Marcellin Buttin. L’absence probable de Julien Rey, conjuguée au forfait d’Ashley-Cooper, ne devrait guère arranger cette affaire.

Le retour de Gaetan Germain pourrait faire mal aux Bordelais, france3.fr

Statistiques

  • Le CAB reste sur une série de dix victoires consécutives à domicile toutes compétitions confondues.
  • L’UBB n’a remporté que deux déplacements cette saison en Top 14 face à Grenoble (22-24) et Pau (28-30).
  • Le CAB a remporté les trois dernières réceptions de l’UBB avec un score moyen de 25 à 13.
  • Le match aller s’était soldé par une victoire à l’arrachée des Bordelais (27-25).

Les compos

Brive :

Devisme, Da Ros, Bekoshvili – Le Devedec, Snyman – Hireche, Sanconnie, Hauman – Péjoine (m), Ugalde (o) – Lapeyre, Laranjeira, Petre, Ngwenya – Germain

UBB :

Poirot, Maynadier, Cobilas – Marais, Cazeaux – Chalmers, Tauleigne, Goujon – Lesgourgues (m), Serin (o) – Connor, Dubié, Spence, Ducuing, Domvo

Notre pronostic

Nous vous conseillons de miser 3u sur un succès des Brivistes @ 1.44 sur Betstars.