Après le superbe succès de Lilian Calmejane que nous avions pronostiqué ici et qui a ravi nos membres VIP, focus sur l’étape reine de ce Tour de France.
Retrouvez nos conseils pour la 9ème étape du Tour de France.

Le profil de la 9ème étape, letour.fr

Départ en cote qui pourrait piéger les diesels, trois cols hors catégorie au menu dont le Mont du Chat où Aru avait attaqué dans le Dauphiné, temps pluvieux avec des orages à prévoir, voici les ingrédients de demain qui pourraient aboutir une étape dantesque.

L’étape est difficile, presque trop difficile et il est possible que les montagnes accouchent d’une souris mais le profil peut nous permettre d’envisager quelques scénarios. Tout d’abord, la grande portion de plat entre le Grand Colombier et le Mont du Chat pourrait effrayer les leaders traditionnellement les plus offensifs (Aru et Contador), la seule solution pour attaquer de loin sera de placer des coéquipiers dans l’échappée du jour pour essayer de s’en servir plus tard comme relais. C’est donc sur les équipiers de ces leaders que notre choix va se porter sur cette étape.

Les favoris de l’étape sont connus (Rolland voire Pinot en échappée bien qu’une arrivée au sommet leur conviendrait mieux , Froome et Aru parmis les favoris), mais l’incertitude quant à l’issue de l’étape ainsi que la météo menaçante augmente l’incertitude sur cette étape ce qui nous pousse à privilégier les grosses cotes et les mises modérées sur cette étape.

L’équipe de Janusport vous conseille donc de miser 0,75u :

0,15u sur Jarlinson Pantano @ 65 sur Winamax et 0,05u (x2) sur Bauke Mollema @ 125 sur PMU en gagnant/placé (podium @ 31,25).
-> Notre choix se porte sur les deux coureurs car nous pensons que la Trek cherchera à placer un coureur à l’avant à la fois pour jouer l’étape et pour servir de relais à Contador « au cas où ». Inutiles de présenter les deux coureurs tant ils ont éclaboussé l’édition 2016 de leur talent avec une victoire d’étape pour le Colombien et un Top 5 du néerlandais pendant près de deux semaines.

0,1u  sur Carlos Betancur @ 100 sur Winamax, 0,05u (x2) sur Jesus Herrada @ 200 en gagnant/placé  (podium @ 50) et 0,05u (x2) sur Andrey Amador @ 150 en gagnant/placé (podium @ 37,5)

-> Certes Nairo Quintana ne peut que difficilement être classé dans la rubrique des leaders offensifs. Il a néanmoins envoyé de nombreux coureurs à l’avant lors du Giro sans forcément passer à l’attaque plus tard. Castrioviejo semble avoir le profil idéal pour servir de relais mais il n’aurait aucune chance de remporter l’étape, nous préférons donc faire confiance à ses coéquipiers.

 0,05u (x2) sur Dario Cataldo @ 200 en gagnant/placé  (podium @ 50).

-> L’Italien sort d’un Giro réussit où il a terminé dans le Top 15 en pratiquant un cyclisme offensif. Il a le profil idéal pour servir d’éventuel relais à Aru qui disposera toujours de Fuglsang à ses côtés. Sa capacité à gagner peut être remise en cause, il est donc important de prendre également un podium du coureur d’Astana.

0,05u (x2) sur Roman Kreuziger @ 200 en gagnant/placé (podium @ 50).

-> Le Tchèque n’est pas le coureur le plus offensif du peloton et son classement au général pourrait être un handicap aujourd’hui mais il est capable de marcher tellement fort dans un bon jour qu’on aurait du mal à résister à une côte à 200 pour un homme de son calibre.