Très belle première étape du circuit seven sur Janusport avec Offload aux commandes. Il a conclu la première étape avec un ROI de 30% et un beau bénéfice et même si ses statistiques sont très élevées, pourquoi ne pas essayer de faire aussi bien sur l’étape de Cape Town ?

Analyse des compétitions féminine et masculine en accès-libre avant plusieurs bets postés en VIP dans la soirée.

 

Analyse du tournoi masculin

Une semaine après le tournoi d’ouverture de Dubaï, nous voilà en route Le Cap, capitale de l’Afrique du Sud. Après avoir remporté la 1ère étape de la saison, les Springboks auront donc le privilège de jouer à domicile pour tenter de remporter un 2ème trophée.
On fait le point sur chaque équipe dont les compos n’ont pour la plupart pas changé :

Fidji : grosse déception pour les Fidjiens qui n’ont pas passé les poules à Dubaï. On attend clairement une réaction de leur part dans ce tournoi qu’ils avaient d’ailleurs remporté l’année dernière.
Malheureusement ils tombent dans la poule de la mort avec l’Afrique du Sud, les USA et le Japon. Ils devront se surpasser mais tous est possible avec ces véritables forces de la nature.

USA : comme prévu, les absences de taille auront eu raison du jeu des Eagles. Une 1ère étape mitigée pour eux puisqu’ils ont fini à la 8ème place. Ils tenteront de relever la tête mais la tâche s’annonce ardue vu la poule dans laquelle ils sont tombés et le squad toujours incomplet.

Afrique du Sud : après un début de tournoi un peu timide, ils ont fait parler la poudre en phase finale pour finalement remporter ce tournoi dans une finale ultra-intense et de haute voltige contre les Blacks. On avait vu juste ici en pariant sur leur victoire. Arriveront-ils à réaliser la passe de deux devant leur public ?
Forcément, après un tel premier tournoi ils partent favoris pour s’imposer à domicile ce week-end mais de notre côté on y croit moyennement.

Nouvelle-Zélande : un bon tournoi pour les Blacks puisqu’ils atteignent la finale et décrochent l’argent. Du très beau jeu proposé globalement et il faudra faire attention à eux tout au long de la saison.

Australie : on est un peu déçu par les australiens qu’on voyait aller un peu plus loin dans la compétition. Après un début en fanfare et des gros scores en matchs de poule, ces messieurs ont été surpris par les Samoans en 1/4 de finale. On notera le retour de Sean McMahon qu’on n’avait pas revu sur les terrains de seven depuis 2015. Un joueur qu’on avait pu voir évoluer en XV avec la sélection nationale en 3ème ligne ainsi qu’en Super Rugby avec les Melbourne Rebels.
On espère qu’il amènera un peu plus de densité à cette équipe qui semble un peu galérer face à des équipes à solides à l’impact.

Angleterre : petit coup de coeur pour les anglais qui ont fait un très beau tournoi de Dubaï en terminant sur le podium après s’être inclinés à la dernière minute en demi face aux Blacks. On pourra compter sur des joueurs très en forme comme Bowen et Norton ainsi que des joueurs plus costauds comme Muir. Affaire à suivre !

Samoa : beau parcours aussi pour les Samoans qui sortent les Australiens en quarts et terminent à la 4è place. Ils retrouveront d’ailleurs les Wallabies en poule avec le Kenya et l’Irlande. Objectif, la 1ere place mais surtout la qualif en phases finales.

Argentine : une plutôt bonne prestation de la part des Pumas qui auront tout de même créé l’exploit en battant les Fidji pour se qualifier en 1/4 avant de s’incliner face aux Boks dans un match serré (12-5). Ils sont dans une poule plutôt abordable avec la NZ, le Canada et le Pays de Galles; et on les voit réaliser un très beau parcours à Cape Town.

On s’arrête là pour les équipes. Les français opèrent a priori quelques changements avec le retour de Parez et Zeghdar à la place de Bouhraoua et Dall’inga. Mention spéciale aussi aux Kenyans qui ont montré qu’ils étaient un client sérieux dans ces World Series. Le retour des cadres a fait énormément de bien et ça se ressent dans le jeu avec beaucoup plus de justesse technique et de physique.

Notre pronostic

On fait des Fidjiens nos favoris sur cette étape. Il est l’heure de relever la tête et de mettre en place le jeu qu’on leur connait. S’ils y arrivent ils peuvent tout à fait s’offrir l’or ici et recoller au classement général. On se permet aussi quelques petites pièces sur des outsiders qu’on prendra en gagnant / placé, pour s’assurer d’un bénéfice en cas de 2ème place. Si vous ne pouvez pas parier sur PMU, vous pouvez suivre ces 2 paris en réduisant de moitié la mise.

0.75u sur Fidji vainqueur du tournoi @ 4 sur PMU (sortie @ 4.25 sur Betclic)

2×0.25u sur Angleterre vainqueur du tournoi en Gagnant / Placé @ 13

2×0.125u sur Argentine vainqueur du tournoi en Gagnant / Placé @ 70

 

Un compte créé sur Zebet = 2 mois VIP gratuit sur Janusport + jusque 150 euros de freebets !

Cette offre est également valable pour les membres déjà VIP qui peuvent prolonger leur abonnement de deux mois !

Analyse du tableau féminin

Un compte créé sur Netbet = 2 mois VIP gratuit sur Janusport + jusque 150 euros de freebets !

Cette offre est également valable pour les membres déjà VIP qui peuvent prolonger leur abonnement de deux mois !