Après un départ canon avec les succès de Groenewegen @ 4.30 et de Poels @ 15, la réussite nous fuit un peu sur ce Paris-Nice. Pas trop de regrets néanmoins, tant il était presque impossible de deviner les victoires de Jerome Cousin et Rudy Molard. Parier en cyclisme sur des grosses cotes, c’est accepter de perdre petit souvent pour gagner beaucoup. Veillez donc bien à gérer votre bankroll de façon assez conservatrice dans ce sport.

L’étape du jour n’est pas vraiment une course de cote puisque 4 cols de 1ère et 2ème catégorie seront franchis auparavant mais tout se jouera évidemment dans la Colmiane (16km, 6,2%). Ce col est long, très long mais également très régulier. Les rouleurs pourront sûrement limiter les écarts au général mais un coureur comme Alaphilippe pourrait trouver le temps un peu long pour ses qualités de puncheur. Mais, avant de s’intéresser à la lutte pour le général, quelles sont les chances d’une échappée ? Assez élevée en réalité car peu d’équipes seront intéressées ouvertement par l’étape. Astana rêve d’une échappée sans danger pour Luis Leon Sanchez, la Quick-Step ne vise pas l’étape et la Sky n’a plus le poids de la course sur ses épaules avec l’abandon de Wout Poels. Il faudra en revanche se méfier des Scott, très actifs cette année, ils disposent d’une équipe solide avec le lieutenant Kreuziger et un leadership à deux têtes avec Yates et Chaves. Le grimpeur colombien nous a justement fait forte impression ces derniers jours malgré une grosse chute avant-hier. Il a été excellent en CLM et dans les vallons de ces derniers jours alors que c’est en montagne que ses qualités s’expriment. Un peut plus loin que les autres rivaux au général, il pourrait bénéficier d’un peu plus de largesses que les autres candidats à la victoire finale.

Nous vous conseillons de miser :

0,5u sur Chaves @ 7,75 sur Unibet
0,20 sur Soler @ 13,50 sur Bwin
0,20 sur Zakarin @ 25 sur Betclic
0,1u sur Rosa @ 75 sur Betclic et Rolland @ 17

Tips football, rugby, NBA, tennis, cyclisme.