On attaque la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations ce week-end ! Tamerlan, notre tipster rugby à XV, est en grande forme avec près de 17% de ROI sur les six derniers mois et c’est peu dire que c’est avec appétit qu’on aborde le Tournoi ! Vous pouvez par ailleurs retrouver nos bilans détaillés dans notre rubrique dédiée ici. On s’intéresse aujourd’hui à la rencontre entre l’Irlande et le Pays de Galles.
Coup d’envoi à 15h15.

Irlande / Pays de Galles

Que retenir de cette première journée du Tournoi ? Le Pays de Galles a fait le travail contre une Italie faiblarde et très peu inspirée offensivement. Pivac a pu essayer Tompkins au centre en cours de match, et c’est peu dire que le joueur des Saracens a fait forte impression. Il est logiquement aligné en tant que titulaire pour ce déplacement en Irlande ce qui fait glisser George North à l’aile. Vu les hommes disponibles, c’est le meilleur starting XV que Pivac pouvait aligner. Une ombre au tableau pour ce match d’ouverture, la tenue de la mêlée galloise. La première-ligne Wyn Jones, Ken Owens, Dillon Lewis n’est pas particulièrement effrayante sur le papier et l’impression laissée sur le terrain n’a pas été bien meilleure. Les Gallois ont à plusieurs reprises étaient pénalisés en mêlée fermée, parfois même sur leur propre introduction. Ce ne sont pas les seuls à avoir été en difficulté dans ce secteur puisque, un peu à la surprise générale, la mêlée écossaise a pris le dessus sur son vis-à-vis irlandais. C’est surtout Cian Healy qui a été mis en difficulté par Zander Fagerson, impressionnant depuis la Coupe du Monde. Furlong n’a pas été dominateur comme à son habitude mais n’oublions pas qu’il a un peu été touché au dos et qu’il a malgré tout conservé une très grosse activité dans le jeu. Si les deux équipes ont été moyennes dans ce secteur la semaine dernière, il nous semble que les Irlandais ont davantage les capacités de corriger le tir que le pack gallois. Outre la mêlée, le XV du trèfle a vraiment livré une prestation mitigée contre l’Écosse. La touche a été bonne avec Henderson efficace au contre et on a aussi vu les valeurs montantes comme Conway ou Larmour particulièrement en jambe. L’équipe a cependant souvent été en manque d’inspiration avec un Conor Murray un peu lent et Sexton apportant peu de variété. Plus inquiétant avant d’affronter le Pays de Galles, les Irlandais n’ont pas été précis sous les ballons hauts. Un secteur de jeu primordial avant d’affronter Leigh Halfpenny et compagnie et qui se travaille collectivement pour mettre les joueurs dans de bonnes conditions pour gagner leur duel (cellules pour ralentir les joueurs adverses, bonne occupation de l’espace). Un point sur lequel Andy Farrell, fraîchement nommé, n’avait peut-être pas encore assez mis l’accent. Malgré cela, l’Irlande reste à nos yeux l’équipe favorite avant d’affronter le Pays de Galles. Les cotes ont très nettement évolué suite aux premières rencontres et la victoire de l’Irlande est passée de 1.45 à plus de 1.60. Les bookmakers donnent probablement un peu trop d’importance à la rencontre entre le Pays de Galles et l’Italie. Certes les Gallois ont été bons mais plus d’une équipe aurait collé une rouste à cette équipe italienne. Surtout, plusieurs joueurs gallois n’ont pas montré une forme étincelante en club depuis le début de saison à l’exception de Josh Adams, Dan Biggar ou le retour encourageant de Faletau. Qu’ils s’agissent de la première-ligne, de Jake Ball ou de Parkes, on ne peut pas dire que ces joueurs soient actuellement à leur meilleur niveau. Vu l’avertissement sans frais reçu par les Irlandais et l’esprit de revanche qui les anime depuis la défaite de l’an dernier au Principality Stadium, nous tablons sur un réveil des locaux.

Le pronostic de Tamerlan

1u sur victoire de l’Irlande @ 1.67 sur VBet

Pas de compte Vbet ? C’est l’occasion de franchir le pas avec un premier pari remboursé en freebets à hauteur de 100 euros et deux mois VIP offerts sans engagement sur Janusport ! Pour ce faire, passez par le lien ou la bannière ci-dessous !