Ce n’est pas parce que certains d’entre vous rencontrent un bug sur Paypal pour rejoindre notre Club VIP que nous devons baisser de rythme après un week-end exceptionnel ! C’est Tamerlan, notre tipster rugby, qui s’y colle en premier cette semaine avec un article sur le meilleur marqueur du Tournoi des VI Nations. L’article sera en deux parties car nous attendons des informations sur l’état de santé de certains joueurs du XV de la Rose. On commence tout de suite avec l’un de nos favoris pour le titre de meilleur marqueur.

Tournoi des VI Nations

L’analyse

L’année dernière, nous étions partis sur trois joueurs pour le titre de meilleur marqueur. L’expérience a été bénéfique puisque Jonathan Joseph a fini au sommet du classement avec une cote à 12 mais il était malheureusement à égalité avec plusieurs joueurs, ce qui a réduit nos gains. La vraie frustration était venue d’Eliott Daly qui a échoué à un seul essai du titre de meilleur marqueur alors que la cote que nous vous conseillions était à 70 ! Son essai invalidé en ouverture contre la France pour un léger passage en touche et son absence contre l’Italie nous auront finalement coûté bien cher.

On se remet au travail pour cette édition avec un premier coup de coeur, qui sera complété mercredi ou jeudi par un joueur anglais. Nous attendons pour le moment des informations sur la ligne arrière du XV de la Rose où Nowell et Brown sont incertains avant d’affronter l’Italie.

Stuart HOGG (Ecosse) 1u @ 17 sur Unibet

L’arrière écossais avait fini co-meilleur marqueur l’année dernière avec trois essais mais sa participation au Tournoi 2018 a longtemps été incertaine. Touché à la hanche lors des séries automnales, Hogg a par la suite été préservé, non seulement pour être remis pour les VI Nations mais pour y arriver en pleine forme. Il en a profité pour perdre quelques kilos car comme il le déclarait à la presse galloise : “I was sick of seeing photos of how fat I was getting, so I decided to shed a few pounds”. Son retour à la compétition la semaine dernière contre Exeter a été éclatant avec de nombreux franchissements couronnés d’un essai et Hogg a retrouvé toute la vivacité qui a fait de lui l’un des meilleurs arrières mondiaux avec Smith et Folau.

D’un point de vue collectif, l’Ecosse est clairement sur la pente ascendante. Son pack, handicapé par quelques absences, risque d’être un peu trop léger pour jouer la gagne mais l’équipe proposera un jeu expansif à l’image de ce qui se fait chez les Glasgow Warriors, dont Greg Townsend est l’ancien coach. Malgré l’éclosion de Blair Kinghorn, Hogg reste un titulaire indiscutable dans la sélection et il devrait évoluer dans une ligne arrière très proche de celle qu’il connait en club avec Finn Russell, Huw Jones, Alex Dunbar et Tommy Seymour en titulaires quasi-certains.

Au-delà de ses qualités individuelles, le calendrier lui est favorable car le match contre l’Italie, souvent décisif pour le titre de meilleur marqueur se disputera en clôture du tournoi et qu’un turn-over est, de fait, peu probable. L’absence de hiérarchie clairement établie chez les ailiers et arrières anglais (May, Solomona, Nowell, Watson, Earle, Brown, Daly en fin de tournoi) pourrait également lui profiter.

Anthony WATSON (Angleterre) 1u @ 12 sur PMU

La titularisation de Watson contre l’Italie était possible mais loin d’être certaine avec la concurrence de Brown en 15, Solomona et Nowell à l’aile. Pourtant, sa cote n’a pas baissé pour la course au meilleur marqueur alors que l’on connait l’importance du match contre le Petit Poucet de la compétition dans le contest du meilleur try scorer. Le joueur de Bath, où il joue en 15, réalise une très bonne saison et s’il réalise un bon match demain, pourrait gagner sa place de titulaire pour le reste du Tournoi. Excellent relanceur, il aime les intervalles et avait notamment fait beaucoup de mal à Toulon en déposant Tuisova pour aller marquer un très bel essai. A terme, nous voyons Jonathan Joseph, son coéquipier à Bath, retrouver une place de titulaire dans le XV de la Rose ce qui pourrait lui  permettre de se mettre encore davantage en valeur.

Tips football, rugby, NBA, tennis, cyclisme.